Best cost, Best Quality… une nouvelle donne sur le marché des dispositifs orthopédiques

Quelle était votre « vision » en vous lançant sur le marché de l’orthopédie ?

Patrick Frenay : Il existait un manque flagrant entre les entreprises européennes « high value / high cost » et les entreprises asiatiques « low cost / low quality ». Le défi consistait à concevoir et fabriquer des solutions orthopédiques à forte valeur ajoutée conformes aux normes internationales et aux coûts les plus compétitifs.

Comment définissez-vous la mission de SIMP ?

P.F. : Offrir aux acteurs du monde orthopédique, une ligne directe et simplifiée pour la co-conception, le développement et la fabrication de concepts simples ou innovants. Le tout, à façon, clef-en-main mais…. en Asie et « à l’européenne » !

Pourquoi ce choix de vous implanter en Thaïlande ?

P.F. : La Thaïlande possède une vraie culture textile, unique en Asie. Il s’agit donc de combiner les savoir-faire européens et thaïlandais afin d’évoluer vers une logique de « best cost / best quality ».

Où se situe, en premier, la différence SIMP ?

P.F. : La différence, c’est l’humain. Notre 1er mérite est d’avoir su réaliser le bon mix entre culture européenne et culture thaï. Tous nos cadres partagent la culture franco thaïlandaise. Autre atout : notre souci d’intégrer le maximum de composants en local pour limiter les coûts.

Quelles sont vos perspectives de développement ?

P.F. : Nous souhaitons élargir notre savoir-faire textile médical à l’univers du sport et du bien-être en général. Avec toujours en tête, la volonté de développer des produits innovants avec un standard de qualité supérieur à la moyenne.

Dispositifs orthopédiques à forte valeur ajoutée

Patrick Frenay
Conception de textile technique médical
best cost, best quality